Lorsque l’on parle d’évaluer la situation financière d’une entreprise lors d’un achat, d’un financement, ou afin defixer un prix à une transaction, souvent les gens ne jurent que sur le «BAIIA» (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements). En anglais on parle de l’ «EBITDA»(earnings before interest, tax, depreciation and amortization). En enlevant les dépenses non-opérationnelles (intérêts, amortissement, taxes) en théorie le BAIIA est supposé présenter la profitabilité la plus «pure» pour l’entreprise. Le BAIIA est depuis longtemps LA mesure de performancesur laquelle…

© 2015 Gaudreault Évaluation | Tous droits réservés

logo

        

nexapp_logo_realise_par_gris